Event'#3 ▬ Syracuse, la disputée

    Partagez
    avatar
    Date d'inscription : 09/03/2010
    Nombre de messages : 146

    le Lun 24 Fév 2014 - 16:50

    Event'#3



    Syracuse, la florissante


    Bâtie par les Grecs, Syracuse fut l'une de leur grandes fierté. Centre culturel, exemple de goût par ses bâtiments flamboyants, elle portait l'espoir de ce peuple pour représenter tout ce qu'il faisait de mieux. Située sur le littoral est de l'actuelle Sicile, elle était en effet idéalement placée pour devenir LA ville-coeur de Mare Nostrum. Outre sa position stratégique qui offre à son possesseur un atout considérable pour le contrôle de cette mer, Syracuse est une merveille d'architecture et un centre culturel important.
    Il ne fallait pas pour autant s'imaginer que cette ville était un havre de paix par excellence. A sa tête, les tyrans grecs se sont succédé, tenant la ville d'une main de fer mais étant également toujours curieux et ouverts aux sciences et aux arts.

    Syracuse, l'amertume


    Attrayante, cette ville fut convoitée par Rome qui, en pleine extension profita de sa montée en puissance pour prendre la ville qui ne put se défendre, malgré qu'elle compta à ce moment-là le grand Archimède en temps qu'ingénieur dans son camp. Syracuse fut non seulement prise mais également pillée. Malgré l'ordre de prendre Archimède vivant, celui-ci fut tué par un soldat qui désobéit aux ordres.
    Pour Rome, Syracuse lui revient de droit par se proximité géographique. Les Grecs étant par ailleurs dominants en puissance lorsqu'ils sont sur mer, le fait de posséder ce point stratégique compense alors cette faiblesse. Elle est désormais la ville principale de la Sicile, mais a perdu sa superbe. Elle n'est plus le centre des arts et des sciences qu'elle était sous les Grecs, mais elle ne comporte plus de tyran à sa tête, elle est simplement, comme toute autre ville, sous le joug de l'Empereur de Rome.
    Comme vous pouvez l'imaginer, les regrets des Grecs sont grands à son sujets... Ils nourrissent des rancœurs dévorantes et tout citoyen à qui l'on poserait la question répondrait qu'il préfèrerait que Syracuse redevienne la belle ville grecque, lointaine mais dépaysante, où tout citoyen désirerait vivre ses derniers jours, en retraite paisible.

    Syracuse, la revanche


    Démocratie ne signifie pas absence de fierté. Rome a largement montré sa prétention en s'emparant d'une ville d'art et de sciences qu'elle a purement saccagée. Dans l'esprit de tout Grec, cette ville reste leur propriété, il ne manque plus qu'elle le redevienne sur les papiers. Le recrutement des soldats a commencé !
    Mais les espions de Rome sont partout... La rumeur d'une invasion parvient aux oreilles de l'Empereur qui ne compte pas céder cette ville pour lequel il a des projets. Il veut lui faire retrouver sa splendeur passée en épargnant les citoyens des tyrans d'antan. Une belle ville, bien gardée, bien protégée, vitrine de la puissance mais aussi de la beauté romaine, voilà ce qu'il souhaite en faire, et il ne compte certainement pas laisser les grecs l'en empêcher. Du côté de Rome, les défenses se préparent, les soldats sont également recrutés, à la va-vite, car les légions se trouvent sur les fronts du nord de l'Empire.
    La tension monte... Syracuse est à Rome, changera-t-elle de main ?


    Dans ce début d'événement on prépare un affrontement entre les Grecs et les Romains. Rome veut garder Syracuse, les Grecs estiment qu'ils doivent la récupérer, qu'elle était leur et qu'elle doit leur revenir.
    Les Grecs engagent des soldats pour combattre. Ils disposent de nombreux soldats mais veulent s'assurer la victoire, ils imposent donc les familles les plus pauvres à leur livrer un soldat par famille, ils demandent également aux familles aisées de bien vouloir sacrifier certains de leur esclaves à cette noble cause. Tout les citoyens étant désireux de voir Syracuse à nouveau grecque, les plus riches lèguent facilement des esclaves. Les navires se préparent, les soldats les plus entrainés forment rapidement les autres, juste histoire qu'ils ne se fassent pas tuer trop rapidement.
    A Rome, on se prépare à défendre la ville. Malheureusement, la très grande majorité des soldats se trouvent au front du nord, face aux barbares, il faut alors recruter rapidement un bon nombre de guerriers, plus ou moins bien formés. Parmi les esclaves, les citoyens les plus pauvres (qui voient là l'occasion de gagner un rang social meilleur et une condition de vie améliorée pour leur famille) mais aussi parmi les barbares eux-mêmes et les gladiateurs, on essaie d'acheter la loyauté à Rome pour augmenter le nombre de bras vaillants prêt à tenir la lame et défendre vaillamment l'aigle romain.
    C'est parmi les habitants de Syracuse que l'on souffre le plus. Leur ville s'est vue assiégée, le peuple affamé, massacré, les survivants sont subit le joug des romains, se sont fait enfermer ou étroitement surveillés, et désormais romains et grecs se côtoient, se détestent ou s'apprécient selon les cas, mais devront de toute façon choisir leur camp. Tout grec qui oserait montrer une quelconque affiliation avec sa propre patrie se voit enfermé, que ce soit prouvé ou simplement une rumeur. Tout citoyen, grec ou romain, est le bienvenue au camp de formation pour apprendre à tenir une lame et défendre sa ville, pour le compte de Rome bien sûr.


    Voici donc le nouvel événement. Selon la situation de votre personnage il pourra être réquisitionné pour la guerre ou pas. Il pourra avoir le choix...ou non.
    Les Dieux ne sont pas oubliés : pour chaque guerre ils ont leur favoris et soutiennent alors un camp plus que l'autre, apportant malheur à l'adversaire et atouts à leur protégés. On suppose qu'Athéna se ralliera aux Grecs, étant la protectrice d'Athènes, mais pour les autres, quelle sera leur position ? Peut-être resteront-ils neutre et regarderont l'événement de loin ?
    Un dieu pourra défendre l'un des deux camps...ou bien se prendre de pitié ou d'estime pour un humain en particulier et le défendre coute que coute.

    La guerre se prépare et il se pourrait bien qu'elle trouble vos plans, qu'elle vous embarque pour une aventure que vous n'aviez pas prévu, vous imposant un danger certain dans lequel, quoi qu'il en soit, vous serez changé.

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 0:36