Citations des rps !

    Partagez
    avatar
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Nombre de messages : 429

    le Mar 4 Sep 2012 - 16:51

    Vous le savez, j'adore inaugurer de nouveaux jeux...
    Le but de celui-ci, qui n'en est pas vraiment un d'ailleurs, est de citer une phrase ou un paragraphe qui vous a plu, vous a fait rire, ou qui vous a marqué dans les posts de vos collègues rpistes. Ensuite, commentez ! Bien entendu, si vous n'avez pas apprécié quelque chose, restez courtois, ce sujet est là pour mettre en lumière les talents des autres et non pour s'acharner sur eux.

    Voilà, maintenant, à vous ! <3 Je commence avec celle-ci :

    Héphaïstos a écrit:Cela me parut être une mauvaise blague à la Hermès.

    (air innocent) Très cher forgeron des dieux, je ne comprends vraiment pas ce qui t'a fait penser ça. <3 Il faudra que je te rende une petite visite ! J'en profiterai pour te chiper quelques bijoux en fer forgé... xD
    avatar
    Date d'inscription : 09/03/2010
    Nombre de messages : 365

    le Mar 4 Sep 2012 - 23:35

    J'adore ! Simplement ^^ Très bonne idée Hermès franchement, c'est toujours plaisant de connaitre l'avis des autres, si une phrase ou un passage a marqué d'une façon ou d'une autre...

    Un passage donc, de mon collègue rôliste que j'adore ^^ (du RP "Pour l'avenir d'un seul homme")

    Matheus I. Caelius a écrit:A cet instant, il avait seulement le sentiment d'être seul. Il avait cherché de la force au fond de lui pour un seul but : faire sortir Eva d'ici, se racheter pour ce qu'il lui avait fait. A présent qu'elle lui tournait le dos, il perdait cette raison si importante à ses yeux de se battre chaque jour. Continuer pour lui-même ? Sa propre vie ? Il n'en avait pas la force...

    S'il lui faisait du mal alors même qu'il faisait tout pour l'aider, alors son prochain combat dans l'arène serait le dernier.

    J'ai trouvé ce paragraphe vraiment fort, touchant... bien qu'il y en a encore tant d'autres dans bons nombres de ses RP Razz

    Voilà voilà ^^


    Dernière édition par Eva le Mar 4 Sep 2012 - 23:47, édité 1 fois
    avatar
    Date d'inscription : 10/07/2012
    Nombre de messages : 578

    le Mar 4 Sep 2012 - 23:39

    Bonne idée !

    Ci-joint donc, un joli paragraphe de cette chère Artémis dont les tribulations burlesques me font toujours agréablement rire et parfois, comme avec ce paragraphe, me font exploser le peu de cervelle qu'il me reste :

    Artémis tu t'égares ! Ah mince, Artémis, je viens de perdre le fil de ma pensée. Maintenant me voilà prise au dépourvu... Artémis, aurais-tu oublié la quête qui te meut ? Je ne vois pas de quoi tu parles, Artémis. La tapette à mouche du vieux barbu ! Ahhh ça. Ah oui c'est vrai. Mais cet humain a l'air faible... Artémis, quoi qu'il arrive, écoute ton cœur, il saura te mener vers une destinée funeste. Funeste ? C'était pas plutôt auguste ? Si tu veux. Auguste ? C'est qui cet Auguste ? Oh toi Artémis on t'a pas sonnée hein. Bon bon. Donc je disais que tu devais rallier cet humain à ta cause. Pourquoi ? Hobbit joufflu pas gentil ! Laisse du temps au temps. Un jour, quand son heure sera venue et que tu auras extirpé tout le jus de cette poire, tu t'approcheras de lui pendant son sommeil et couic. Couic ? Oui, couic. On a toujours été ensemble ; tu peux me faire confiance... Vous allez pas bien dans vos têtes hein ! Laissez Artémis tranquille, elle a déjà assez de mal comme ça à survivre avec son RMI alors laissez-lui la conscience tranquille, bon sang de bon soir ! Voilà, c'est bien.
    avatar
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Nombre de messages : 429

    le Mer 5 Sep 2012 - 0:04

    En effet, absolument génial ce délire d'Artémis. <33
    Un paragraphe du super post que m'a offert notre viking préféré :

    Harald a écrit:"Voici les Dieux a qui j'accorde la plupart de mes prières. Odin, notre père à tous, qui m'accueillera comme son fils lors de ma future mort au combat. C'est un brillant guerrier mais surtout un grand stratège et un être empli de sagesse, un savoir qu'il a acquis auprès de l'arbre Yggdrasil en échange de l'un de ses yeux. Vient ensuite Njörd, seigneur des mers et garant des pêcheurs. Il est un Dieu mélancolique, tiraillé entre son désir d'aider ceux qui vivent avec l'océan et son amour pour sa femme, Skadi, fille d'un géant et maîtresse des montagnes qui, à l'azur des flots apaisés, préfère la stérilité et l'hostilité des montagnes. Enfin, la dernière est Freya, déesse de l'amour et du désir. Elle représente tout ce qu'une femme nordique cherche à être. Elle est fier, puissante et indépendante, mais sait écouter les cœurs et leur parler avec chaleur." Un léger sourire, puis il acheva : "Voilà, l'Acacésien, qui sont mes dieux. Contrairement à ceux qui règnent en ces lieux, les miens ne se montrent que très peu, et préfère influencer les choses en secret, du haut d'Asgard. C'est pourquoi beaucoup de choses me surprennent encore, depuis que je suis arrivé ici."

    Non seulement le viking a du talent pour raconter, mais en plus, on ressent son émotion et sa fierté en parlant de sa patrie et de ses dieux. Et c'était très intéressant de découvrir les dieux nordiques. ^^
    avatar
    Date d'inscription : 11/07/2012
    Nombre de messages : 435

    le Mer 5 Sep 2012 - 2:03

    de la part de notre cher graisseur de pattes
    " La fornication dans l'eau? Pourtant, il fait comment lui? Il rentre à terre pour copuler? Et puis les poissons ils font comment eux?... "

    " Père, je préfère considérer vos questions comme métaphoriques... auquel cas je ne puis y répondre... "
    * Et je n'en aurais pas la moindre envie si je le pouvais! *

    " Bien sûr mon fils! "

    Manière subtile de dire à son père qu'il raconte n'importe quoi xD



    Dernière édition par Marcus Flavius Aquila le Jeu 6 Sep 2012 - 2:44, édité 1 fois
    avatar
    Date d'inscription : 11/06/2012
    Nombre de messages : 640

    Mon Statut de joueur
    Activité: Présence normale
    Disponibilité RP: Disponible
    Nombre de personnages joués:

    le Mer 5 Sep 2012 - 16:00

      Très belle citation d'Harald, Hermès. Je retrouve là le nordique de notre bande ^^ Que de beaux verbes et mots employés.

      Pas mal aussi ta citation Marcus, on ressent tout le délire qu'Aulus est capable ... xP

      Pour ma part, je citerai Nausika avec qui j'ai eu grand plaisir à écrire :

      Nausika a écrit:Le souffle accéléré, elle plantait lentement ses ongles dans la peau tendue du dos du gladiateur... La violence était toujours présente, mais le désir la rendait acceptable. Une violence qui témoignait de leur rage, de leur haine envers chacun, celle que ressentait aussi la jeune femme envers elle-même. Elle avait fait des erreurs qu'elle ne se pardonnerait pas... Mais ainsi liée à Gannicus, elle ne pouvait nier ressentir un mélange de colère d'en être arrivée à là, et de satisfaction, d'avoir pu entraîner le gladiateur dans ces ébats par son baiser brusque. Et un certain plaisir en naissait...


      Ce paragraphe résume, je crois, toute l'essence du sujet que nous avons écrit. C'est dans ces lignes que je retrouve tout le mélange de violence et d'attirance que nous voulions créer entre les deux personnages. Nausika a superbement interprété le lien qui les unit cette fameuse nuit.
    avatar
    Date d'inscription : 10/07/2012
    Nombre de messages : 578

    le Mar 20 Nov 2012 - 23:23

    Ca faisait longtemps !

    Je rends ici hommage à ma camarade scandinave, qui a réussi à toucher mon esprit de nordique avec ses mots.

    "La raison s'est soumise, mais le coeur reste de fer et de glace, et je veillerais à ce que mon enfant rêve aux forêts de givre, à la mer grise et au ciel de neige de notre pays! Cependant tu as raison je suis la honte de mon peuple! Crois-tu qu'il est simple de vivre toujours en plein dilemme?"

    Voilà. C'est simple, efficace, emprunt d'un esprit patriotiquement nordique... Bref, j'ai adoré.
    Ahem, bref, au suivant ! XD
    avatar
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Nombre de messages : 429

    le Mer 21 Nov 2012 - 9:57

    Je n'ai rien à citer mais j'ai moi aussi adoré ce passage du post de Rigborg *W* On sentait vraiment la passion pour son pays dans cette phrase ; w ;
    avatar
    Date d'inscription : 11/06/2012
    Nombre de messages : 640

    Mon Statut de joueur
    Activité: Présence normale
    Disponibilité RP: Disponible
    Nombre de personnages joués:

    le Mer 21 Nov 2012 - 13:34


      Très belle citation Harald. Je n'ai pas lu votre sujet et je ne sais pas si j'aurais le temps de le faire, mais Rigborg assure sur ce coup, c'est sûr. Te connaissant, ça ne pouvait que te faire plaisir.

      Cette nouvelle citation déposée par Harald met au grand jour ce topic quelque peu (totalement) oublié, alors que j'écris depuis un moment avec une fantastique RPGiste, bon ok, vous l'aurez compris, c'est Melitta. Bon certes, je ne suis sûrement pas objectif, mais j'ai de la chance d'avoir une joueuse pour interpréter LE personnage le plus important pour Gannicus, et en reparcourant nos sujets, ça était difficile de trouver une citation parmi toutes celles que je trouve magnifique.

      Melitta a écrit:Il l’avait dit, il l’avait fait. Cette franchise déconcertante avec laquelle il avouait son mal et sa main sur ma joue... Elle était comme une brûlure au fer rouge tout autant qu’un voile de soie apaisant. J’aurais voulu que jamais elle ne quitte ma peau qui déjà frémissait imperceptiblement à son contact. Mes paupières se baissèrent lentement afin de retenir une larme parmi tant d’autres que j’avais déjà versés et qui menaçait de montrer toute la peine du monde que je ressentais à cet instant. Et ma voix, tremblante, se fit entendre dans un murmure que seul Gannicus pouvait comprendre.

      - Crois-tu que je puisse oublier mes faiblesses Gannicus…. Crois-tu que je puisse t’oublier ?

      Je crois que ça se passe de commentaires, mais pour les imbéciles (xD) je dirais qu'on voit là toute la sensibilité, la tendresse mais aussi la force de Melitta qui est déchirée entre deux hommes. Pour ceux qui ont suivi la série, voir Melitta prononcer ses mots, c'est juste merveilleux TT Merci ma Melitta.
    avatar
    Date d'inscription : 09/03/2010
    Nombre de messages : 365

    le Mar 4 Déc 2012 - 2:49

    Je reviens, avec deux autres passages, du même sujet que la dernière fois (Pour l'avenir d'un seul homme). Pour la petite explication, j'ai relu le RP en entier hier et... pfiou. Avec le recul c'est tout aussi fort que la première fois, c'est très bizarre comme impression ^^
    Bref x)

    Matheus a écrit:Elle aurait dû lui en vouloir, encore plus à présent que même Matheus n'avait pas assez de pouvoir pour la protéger. Cela aurait été tellement logique, tellement légitime... Mais lorsqu'elle s'avança vers lui précipitamment ce fut pour l'enlacer, et non le gifler ou l'affliger. Surpris comme lorsqu'elle l'avait embrassé avant le combat, il fut l'instant suivant apaisé, rassuré, réconforté... tout en même temps. Le poids qu'il portait sur ses épaules chuta littéralement. Il referma ses bras autour d'elle avec un soupir silencieux, comme si cet instant était celui qu'il attendait, dont il avait le plus besoin pour continuer.

    Ce moment si simple est vraiment beau quand on voit ce qu'ils ont traversé... Les gens et le destin s'acharnent sur eux, mais ils sont là, l'un contre l'autre, c'est juste sans pareil ^^

    Matheus a écrit:Du sang sur les mains, il leva les yeux vers la tribune d'où Dominus regardait. Il n'était pas seul, son épouse était là, elle aussi, ainsi qu'Eva. Le regard du gladiateur resta sur elle un instant, l'expression étrange, un soupçon désolé, mais c'était la colère qui prédominait, restant sur ses traits tant elle était grande. Il fut forcé de baisser les yeux, happé par quelque chose dont il ignora la provenance les premiers instants : le fouet du Doctore avait claqué, se refermant autour de sa gorge comme un serpent. Le souffle coupé il fut attiré au sol comme une vulgaire marionnette.

    Il l'a protégé, a vengé son honneur... Il y a de quoi en être touchée je pense ^^
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 0:42