Le Contexte

    Partagez
    avatar
    Date d'inscription : 14/02/2007
    Nombre de messages : 975

    Mon Statut de joueur
    Activité: Présence normale
    Disponibilité RP: Disponible
    Nombre de personnages joués: 0

    le Lun 11 Juin 2007 - 13:48

    Le Contexte



    Mare Nostrum : "notre mer"


    A l'origine, "Mare Nostrum" était bien le nom que l'on donnait à la Mer Méditerranée durant l'Antiquité. En réalité composée de plusieurs mers selon les zones, elle fut le carrefour de multiples empires très différents mais tous déterminants dans la construction et l'évolution des pays de son pourtour tels que nous les connaissons aujourd'hui.
    Contenant de multiples lieux de légende, elle renferme bien des mystères et l'on raconte même qu'une cité repose en son coeur : l'Atlantide. Personne ne l'a vue, personne ne peut le prouver, mais Poseidon vous le confirmerait sûrement puisque c'est lui qui l'a submergée. Néanmoins, réfléchissez-y à deux fois avant d'interroger un Dieu.
    Entrez aux confins de cette mer entourée d'Empire qui évoluent, dominent ou sombrent, avancent ou reculent fasse aux assauts, misent sur la politique et la stratégie ou bien la force d'armée et la réputation. Incarnez une divinité principale ou secondaire, un demi-dieu, un riche citoyen, peut-être même un homme politique ou un Empereur, ou bien encore un citoyen modeste, un esclave, un gladiateur ou un pirate... et participez à l'Histoire de la mer la plus partagée de tout les temps.


    Bref résumé des situations



    LES DIEUX - Les Dieux sont divisés en deux groupes : les dieux principaux correspondent aux dieux de l'Olympe, les plus forts, les plus puissants, au nombre de 14 sur le forum car nous incluons Hadès et Héphaïstos bien qu'ils ne résident pas directement sur l'Olympe. Ces dieux sont caractériels, et ils ont beau avoir l'immortalité et des pouvoirs divins, ils ont également des sentiments, des peurs, des doutes... En ce sens, ils sont très proches des humains pour ces imperfections.
    Ils ont des préoccupations très diverses : certains veulent s'occuper des Hommes, les aider ou les accabler ; d'autres veulent détrôner Zeus et prendre sa place ; d'autres encore semblent s'être lancé le pari d'avoir le plus possible d'enfant avec des femmes différentes.
    Le second groupe sont des dieux secondaires, qui n'en sont pas moins des dieux à part entière, puissants (mais moins que les dieux principaux) et surtout immortels eux aussi.

    LES DEMI-DIEUX - Fils et filles d'un dieux et d'un mortel, les demi-dieux n'ont pas acquis l'immortalité. Ils ressemblent à n'importe quels autres humains, si ce n'est qu'ils possèdent un ou plusieurs pouvoirs relatifs au dieu qui les a engendré. Ces pouvoirs sont dérisoires en comparaison de ceux de leur géniteur, mais ils sont déjà impressionnants pour les autres humains. Ces demi-dieux vivent parfois en cachant leur pouvoir, d'autres ignorent encore leur existence, et d'autres encore utilisent et exposent leur pouvoir pour aider les humains et devenir des "héros".

    L'EMPIRE ROMAIN - L'Empire romain est en plein extension et semble inébranlable. Son armée est réputée et le système de combat qu'elle emploie lui a permis de nombreuses victoires pour étendre l'Empire. Pourtant, son système n'est pas aussi stable qu'on pourrait le croire : l'Empereur a depuis 2 générations pris le pouvoir en s'imposant face au Sénat qui n'a désormais qu'un pâle rôle de conseiller. L’empereur veut garder sa suprématie alors que le Sénat attend de lui qu'il laisse davantage la parole au peuple qui souffre de plus en plus de la pauvreté. Le fossé entre les citoyens aisés et les pauvres se creuse, mais les riches soutiennent l'Empereur dans ses choix.
    Militairement, malgré les différents fronts de l'armée, l'Empire tient bon et s'étend même de plus en plus, ramenant des prisonniers pour les exécuter publiquement ou en faire des esclaves.

    LA GRECE - Contrairement à l'Empire romain, la Grèce a conservé son parlement et la démocratie fait ses premiers pas comme régime politique. Très en avance dans les arts, l'astronomie, les mathématiques et la science en général, les Grecs sont plus faibles militairement que l'Empire romain, excepté sur mer où ils sont pratiquement imbattables.
    Les Grecs possèdent leur propres conflits internes : pas assez protégées, certaines cités sont envahies par les barbares et les frontières sont fragiles. Les esclaves, présents eux aussi, comment à être mieux traités et souvent affranchis, ainsi donc le nombre des citoyens augmente... mais les ressources ne suivent pas toujours.


    Historique... ou presque


    Si l'on devait replacer le contexte du forum dans une période historique, ce serait l'Antiquité. Pourtant, cette période est vague et si l'on essayait de coucher une année ce serait tout simplement impossible puisque en réalité, nous nous situons hors du temps. En effet, entre l’expansion de l'Empire romain, la démocratie adoptée en Grèce, la chute ou la conquête des Empires voisins... tout se décale dans notre contexte, tout simplement pour correspondre à ce que nous recherchons : les conflits entre deux grands Empires, les romains et les grecs, qui possèdent d'énormes similitudes mais également une différence fondamentale : le système politique.
    Malgré ces nombreuses incohérences au niveau historique, des recherches ont été faites pour que le contexte soit le plus fidèle possible à la période de l'Antiquité, notamment au niveau des armés, de la condition des femmes ou du traitement des esclaves.

      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017 - 14:26